Y revenir

Parvenir à un point. Être dégoûté, écœuré, déçu d’avoir tant espéré. Laisser tomber. Se morfondre un peu. S’enivrer du vide dans quoi ça nous laisse, une journée, deux… trois… ça suffit. Se reprendre, réfléchir, cogiter, un peu, beaucoup, parvenir à un nouveau point. Critique. Laisser retomber à nouveau. Enfiler des chaussures confortables, sortir de chez soi, se promener dans la ville, dans le village, sortir encore plus loin si on peut, arriver dans un chemin, le suivre, parvenir encore un peu plus avant, se perdre. Boire une gorgée d’eau ou de ce que vous voulez. Entendu que vous avez prévu d’emporter la bouteille. Penser à pas grand chose ou encore mieux à rien. Puis retourner sur ses pas ou emprunter un autre chemin pour revenir chez soi. S’asseoir à nouveau, ouvrir le cahier, l’éditeur sur la tablette, un traitement de textes sur le PC ou le Mac, se dégourdir les doigts, il n’est pas nécessaire de les faire craquer,

y revenir.

Une réflexion sur “Y revenir

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.