Pleine lune

Batsi, île d’Andros.

La lune sort de la montagne pour rejoindre la nuit. Il faut voir cela et aussi comment elle éclaire l’Egée d’une lumière froide. De grandes flaques argentées qui rompent l’obscure mer, éclairant son mouvement infini ça et là. Puissance lumineuse de la lune. Qui pourrait croire qu’on a marché un jour de 1969 sur cette lumière irréelle. Peut-être que ce satellite aura été inventé de toutes pièces au fur et à mesure où le projet prit forme. Une sorte de forme-pensée crée par tout un égrégore de savants, d’astronautes, de rêveurs. Ce qu’ils auront atteint n’est pas la Lune. Ils ont atteint une invention, une interprétation humaine de celle-ci. Et désormais nous disposons du choix, nous disposons de deux Lunes. Mais une seule est authentique.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.