Tardivement

Photographie prise au musée archéologique d’Andros, Grèce.

Si tardivement te vient aux lèvres, n’aies pas peur. C’est un réflexe. Une ineptie engendrée par la vieille sensation de l’âge, du temps qui passe, du temps passé, de la mort à venir. On dit tardivement toujours dans une urgence. Cette panique fais-toi une joie de l’écouter. il n’y a que la joie qui mène à cet instant. Et s’il n’y en a qu’un seul ce n’est pas triste. C’est toute la beauté de l’éphémère, la fleur qui s’ouvre, l’insecte qui brûle, le cœur qui bat.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.