Palimpseste

Faire revivre. Abluer la feuille avec une mixture quelconque à base de noix de galle. galeux avec une seule aile. Ou boiteux. Faire revivre l’écriture. Ce qui s’est écrit jadis dit-on comme ce qui s’écrira demain. Tout entremêlé, illisible encore. Le temps à coté de ça. Faire la nique au temps. Abluer comme ablution. Comme abreuver. Abreuver la toile ou le papier d’eau; d’huiles, de couches pour recueillir tout l’excrément qui y gît. Fabriquer de l’or à partir de la merde. Il n’y a pas d’odeur quand on n’a pas d’odorat vous savez. Il n’y a plus de gout quand on perd la langue. Retrouver tout cela. En plissant les yeux. Voir apparaitre un premier signe. Un mouvement issu de l’immobile. Puis voir enfin les troupeaux du vivant dans le dessous qui paissent. Tous les aurochs, les mammouths, les tigres, et les gorilles se martelant la poitrine d’être enfin vus d’un œil neuf. Renouer dans les encres pâles et colorées. Les encres qui cherchent autant à s’échapper qu’à venir se blottir. Et tout cela à la surface de quoi ? ce support on n’y pense pas souvent. Pas suffisamment en profondeur. Quand on l’imagine usé, trop vieillot, on le change lui aussi comme un bébé. Aller mon gars va donc cul nu un moment le temps que ça sèche et qu’on te rhabille. Cela n’est qu’apparence, apparence encore, apparence toujours. Pas de nouveau-né qui ne dissimule un beau palimpseste.

Illustration image mise en avant :
georges-noel-tornado

2 réflexions sur “Palimpseste

Répondre à Peinture chamanique Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.