Nommer

Nommer pour s’extraire de la violence de l’innommable. L’animal, l’objet, l’autre. Trouver le mot, le nom. Le réinventer quand la définition n’est plus qu’un usage, une habitude. Mais aussi se réinventer pour pénétrer, un peu plus en conscience, de la nécessité des usages. Le risque de vouloir tout nommer sauf soi-même, présent depuis la nuit des temps. Dépasser la béance de la question *qui es-tu?* lorsqu’elle advient, toujours au moment où l’on s’y attend le moins. La sensation d’être toujours au bord d’être enfin ou hélas démasqué. Ne plus tricher comme le grec rusé qui dit *mon nom est personne*. Accepter le nom qui nous a été donné c’est faire un pas vers l’acceptation du nom de l’autre.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.