Carnet 17

Proposition of the day: Embellir, embellissement … « Aucun aspect constructif ne saurait être envisagé ». D’après Guy Ernest Debord un texte intitulé « Embellissements ».

Circonspection oblige, se demander d’où vient ce mot. Surement pas de la bouche même des habitants du quartier. ni du village. Plus probable qu’on le découvre inscrit dans l’un de ces « arrêtés municipaux » que pond la mairie pour donner à ses concitoyens la preuve par neuf qu’ils font vraiment quelque chose avec nos impôts. Ainsi la Place Paul Morand par exemple. Les travaux devraient durer environ deux ans, raison invoquée  » l’embellissement » de celle-ci.

Que dit Google ?

  1. Action ou manière d’embellir, de rendre plus agréable à l’œil (une ville, une maison).Les récents embellissements de notre ville.
  2. Modification tendant à embellir la réalité

Il faut souffrir pour être beau disait ma grand-mère. Deux ans de bordel, minimum, car on sait bien ce que sont les délais dans ce genre d’opération. peu de commerces sont parvenus à se maintenir à flot. Logique implacable. puisque plus de possibilité de stationnement. Le boucher a rendu son tablier. Il a tiré son gros rideau de fer et a collé une pancarte expliquant l’infamie. Son chiffre d’affaire réduit à une peau de chagrin. A cause de cette nouvelle équipe municipale, des gauchistes évidemment.

A quoi pensent les gens quand ils pensent à un tel mot « embellissement », et y a t’il une intention véritable pour supprimer l’unique parking du village, ce qui entraine le déplacement du marché à Pétaouchnock et sa réduction drastique car il n’y a pas dans les nouveaux lieux suffisamment d’emplacements. Notamment pour les maghrébins qui vendaient des babioles inutiles à si bon prix.

Donc ce qu’il faudrait vraiment pour « embellir » notre village. Déplacer les commerces en périphérie du village dans de grandes zones aérées avec d’immenses parking. Recruter des jeunes chômeurs que l’on indemnise actuellement- quel scandale- chaque mois à ne rien foutre. Ne pas oublier d’investir dans une flotte de scooters ( électriques et donc en principe silencieux) / placer les jeunes sur les scooters et roule ma poule. Un peu réac, mais bon, il faut souffrir pour être beau. Et j’oublie le principal, subventionner les bistrots. Importants dans un village pour se rencontrer les uns les autres. Et pour en construire de nouveaux démonter l’église qui ne sert plus à rien. Ecologique en plus.

Embellir la rue où j’habite. L’idée m’a traversé de faire appel à une équipe de taggeurs-chômeurs ou intermittents du spectacle. mais j’aurais trop peur que notre rue devienne le dernier lieu à la mode du village. On y perdrait certainement en tranquillité. De surcroit, le Stritar désormais classé au patrimoine culturel de l’art du 20 ème siècle, gros risque que la spéculation immobilière s’en mêle et que tous les habitants finissent expulser, leurs immeubles frappés d’alignement. Mais déjà, si on pouvait faire appel gratuitement à des bénévoles turcs, spécialisés dans la réfection de façades. ( peut-être des jeunes turcs au chômage, encore qu’on n’en voit ici vraiment très peu car les turcs en général sont reconnus pour être de farouches travailleurs quelque soit leur âge ) Ils seraient bien sur dédommagés par la mairie, le matériel fourni et, de plus, nul doute que cela rapprocherait les communautés ici dans notre village. Car voilà comment cela se passe : les turcs d’un coté, les portugais de l’autre, les magrébins encore à un autre endroit et les français- ceux qui sont restés car ils ne pouvaient faire autrement. Nous avons là un manque vraiment criant d’homogénéité qui pourrait avec un peu de bonne volonté s’améliorer.

On pourrait aussi embaucher de jeunes portugais désœuvrés. pour la maçonnerie, les plâtres ce sont des cracs . De toutes façons des jeunes français il n’y en a point dans notre village, ou insuffisamment pour monter la plus petite entreprise quelle qu’elle soit. Nous ne sommes plus que majoritairement des vieillards. Et beaucoup d’entre nous vivent seuls et n’échangent aucun mot parfois durant des jours avec leurs voisins. Peut-être pourrions nous aussi imaginer pour embellir l’humeur générale qu’un préposé de la mairie sonne du clairon chaque matin afin de faire sortir les gens de chez eux et leur intimer l’ordre d’échanger quelques mots entre voisins. Mettons durant 5 minutes tous les matins. Neuf heure pourrait être une heure idéale, d’autant que souvent à cette heure là je ne suis pas chez moi, je marche en pleine campagne. On pourrait également remettre à la mode les orgues de barbarie. De préférence avec des jeunes gens , de petits singes et des caniches. Cela ferait un effet bœuf qui nous rappellerait le bon vieux temps chaque soir avant d’aller dormir. On pourrait aussi créer une monnaie spéciale que l’on pourrait jeter par les fenêtres- comme dans le temps- mais sans chauffer les pièces sur la cuisinière – pour remercier les chanteurs les musiciens, les petits singes et les chiens.

On pourrait créer un jeu de massacre dans le vieux gymnase. Organiser en urgence une collecte de boites de conserve. Ici nous mangeons énormément de conserves. Cassoulet, lentilles, langue de bœuf, tripes j’en passe et des toutes plus succulentes les unes que les autres. au lieu de les jeter on emploierait les peintres de la bouche et du pied toujours en manque de fond, pour les décorer. Par groupe de 20 boites en fer, peintes à l’effigie d’une ou un habitant du village. Le jeu serait ouvert à tous chaque premier lundi du mois entre 9h30 et 11h30. Et chacun pourrait ainsi régler ses comptes tranquillement, voire, mais en s’amusant. Car ici dans notre village nous nous détestons tous les uns les autres plus ou moins

Concernant l’hygiène on pourrait aussi s’entretenir avec le capitaine des pompiers pour que chaque mardi entre 7h et 9h du matin ils puissent installer un Algeco équipé de douches dans lequel par groupe de 20 on rectifierait le tir question propreté. Ce serait de salubrité publique. Car ici dans notre village une odeur nauséabonde flotte régulièrement. Et on ne peut pas tout imputer aux usines chimiques de la vallée non plus, il faut parfois avoir un minimum de discernement.

Pour embellir la vie de notre village il faudrait aussi que l’on puisse rire régulièrement de tout et de rien. Il est reconnu que le rire entretient la santé et prolonge la durée de longévité. Trouver une équipe de clowns authentiques n’est surement pas une mince affaire. Beaucoup d’imposteurs sévissent désormais. Et en plus ils ne font pas rire du tout ce qui pour des clowns est un comble. Former des clowns n’est peut-être pas si compliqué qu’on l’imagine à première vue. Il suffit d’étudier un tant soit peu certaines institutions et trier sur le volet les meilleurs spécimens. La poste par exemple regorge de talents. Prenez la dame de l’accueil, totalement inconsciente de son potentiel humoristique. Comment ça lui changerait la vie. Et la notre.

il ne fallait pas me lancer sur le sujet car je risque d’être intarissable en matière d’embellissement. Sauf que je sais tout de même me contenir un peu. Et surtout je n’ai pas que ça à penser. D’ailleurs pour embellir vraiment et définitivement le village et la réalité en même temps, une lobotomie ( gratuite offerte par la sécu) ne serait surement pas du luxe.

9h01 Plus sérieusement. Se poser la question de vouloir embellir quoique ce soit. Comme enjoliver. Et aurais-je envie de l’aborder autrement que par dérision. A chaque fois que je me suis retrouvé face à ces velléités d’embellissement, la rupture s’avéra totale. Politiquement vouloir embellir c’est imposer une idée d’un beau qui n’est pas concertée c’est comme vouloir vacciner. Tombé ce matin sur une vidéo qui parle de l’augmentation phénoménale de décès des 18-64 ans sur la planète. Plus de 40% par rapport à 2021 dans certains pays ( Sans compter l’Ukraine ). ce qui résonne avec la quatrième dose de vaccin que je me suis infligée il y a maintenant trois semaines. Jambes lourdes, mal aux chevilles, les deux désormais. Je me traine. Embellir ce serait déjà arrêter de raconter des conneries, que ce vaccin comme ce Covid est sans doute une réponse capitaliste à l’explosion démographique. Trop de monde sur terre il faut en supprimer en masse et si possible démocratiquement. une plus grosse part de gâteau. Je dis ces choses quand je suis faible évidemment. ça n’embellira pas la journée de l’avoir dit. Oser le dire tout haut par contre, plutôt que de se dire mais non tu délires. Le droit au délire, sur un blog, c’est pas la mer à boire. Mais tu verras qu’il y en aura encore qui prendront ça au pied de la lettre. Et encore je me suis retenu. Pas parlé des femmes. Ouf. L’expression maquillée comme un sapin de Noël passe et s’évanouit.

Embellir sa vieillesse. Connerie. Un fauteuil dans les escaliers pour les monter sans plus d’effort.

Plus du tout le même qu’à 40 ans. Rien ne se sera embelli. Mais quel soulagement au final. Étymologie de désastre. Jeté un œil pour voir ce que les autres membres du groupe fabriquent. De la littérature probablement. Je n’y connais plus grand chose dans ce domaine. Certains bouquins me tombent des mains. Provoquent une étrange torpeur.

17h57. Embellir et enjoliver sont indissociables. Toute l’histoire d’une vie en partant de ce constat. Le refus finalement de vouloir enjoliver une réalité qui, si on se penche sur elle, n’est que ce qu’elle est et rien de plus. d’où ces malentendus ces guerres et les solitudes qui en découlent. Ce n’est pas la réalité que l’on désire changer mais la perception souvent pauvre malheureuse égocentrique que nous nous fabriquons à partir de celle-ci. La seule chose que l’on puisse jamais modifier c’est notre point de vue mais si lié à nos peurs à notre perception de nous-mêmes que l’effort en est quasi insurmontable. Mais quasiment ne signifie pas totalement et comme le dit le dicton populaire « tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir ».

Une réflexion sur “Carnet 17

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.