l’écho du mensonge

Un cabinet de psychologue. Confortable. Bien installé. Un jeune homme assis dans la salle d’attente. La porte s’ouvre. On ne patiente jamais longtemps et nul ne se croise. Apparaît un homme la cinquantaine, un peu chauve, lunettes à montures dorées.

—Entrez donc, asseyez-vous, dites-moi.

Le silence. Le jeune-homme se tient les mains. Il est recroquevillé sur lui-même. Il cherche ses mots. Puis soudain il les trouve.

— tout le monde ment et je crois que le problème ne vient pas du monde mais de moi, de ce que j’entends, c’est comme un écho persistant de mon propre mensonge.

Le psychologue se renverse doucement en arrière. Il a l’air soulagé comme s’il s’attendait au pire qui, cette fois encore, ne viendra pas.

Il hoche légèrement la tête et dit d’une voix basse et calme:

— racontez-moi.

2 réflexions sur “l’écho du mensonge

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.