peindre grand écrire court

hier vu un documentaire à propos de l’artiste Julian Schnabel. réflexion à propos de la taille gigantesque de ses tableaux. ça en met plein la vue. déjà relevé cela en photographie lorsque l’on passe d’un format carte postale à une affiche de métro. la démesure comme marque de prestige. comme signe caractéristique de l’œuvre d’art dans le domaine pictural. De nos jours. et à l’inverse et d’après les statistiques aperçues sur mon blog l’intérêt de plus en plus accru des lecteurs pour les textes cours au detriment des plus longs. Donc dans une exposition se perdre dans la vastitude mais pour lire il faut que cela soit bref. Peut-être la raison de l’intérêt des blogs poétiques. l’attention au texte, à une mise en page, à son aération. Surtout pas trop long car aussitôt synonyme de chiant.

peut-être aussi puis-je trouver là une sorte de non résistance de ma part, le fait d’être moi-aussi emporté dans la même vitesse pour écrire ces textes, négligent souvent orthographe grammaire et ponctuation. la résistance , le point névralgique de celle-ci serait donc d’apporter la plus minutieuse attention à toutes ces choses, au contraire, tout en les circonscrivant dans des formats brefs.

idem pour cette histoire de lecture à haute-voix. lire des textes cours. ne pas s’engager dans du long cours dans un livre entier. il y a aussi une forme de résistance chez le lecteur à ne pas vouloir se faire alpaguer. De désirer en toute liberté choisir son moment. Donc donc donc. c’est encore cette histoire de format qui est reposée sur la table. quel format pour quel type d’utilisation. proposer des formats sans les imposer. pas bien clair. exemple Youtube qui tient compte justement du manque d’attention pour sans cesse proposer de nouveaux contenus pour alpaguer l’auditeur. Dans ce cas encore une fois la nécessité d’un espace privé où les gens seraient libres de choisir à quoi ils désirent accéder. Par la notion d’abonnement redonner une responsabilité à ceux qui en sont finalement dépossédé par tout un système. peut-être qu’en étudiant une telle piste me sentirais-je mieux moins honteux ou coupable de faire payer un abonnement. Il faut que ce soit utile que cela engage une responsabilité de part et d’autre. comme pour les cours de peinture.

4 réflexions sur “peindre grand écrire court

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.