carnet 32

filtre jaune sur certaines parties et un peu de rouge sur d’autres

présence d’un mort. Pas long comme d’hab. pas ennuyeux si possible. pas de littérature stupide.

une absence de 20 ans et plus et soudain un message sur facebook. Une conversation qui reprend peu à peu par e-mail. un ou deux coups de fil en un an. c’était plus simple de s’écrire ainsi.Et puis disparition de nouveau. plus aucune trace. le téléphone aux abonnés absents. la vie bulldozer continue. on oublie. et puis un samedi matin un coup de fil. sa sœur avec qui plus de relation depuis plus longtemps encore. D. s’est suicidé. on ne sait que dire. le silence seulement. Ensuite on vit avec ça. un mort de plus. et tous les souvenirs qui vont avec. une présence en creux. une étrange sensation d’être accompagné par l’absence. De plus en plus avec le temps.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.