l’emprunt

huile sur toile 40×50 collection privée

Les mots, la langue, ne sont qu’emprunts. Tu t’en souviens comme on s’éveille d’un rêve. Tu voudrais écrire cette sensation étrange de se retrouver comme un étranger face à tous ces mots, cette langue. Peut-être voudrais tu rendre tout simplement ce que tu as emprunté. Dire je suis vraiment désolé. Je ne savais pas que tout cela ne m’appartenait pas. Et te voici à nouveau à te demander si le silence t’appartient ou non. Te voici tout à coup si vieux et circonspect.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.