Le sérieux.

Bal au moulin de la Galette, Renoir.

Un grand mot. Beaucoup l’ont en bouche, le trompettent mais ça ne fait pas tomber les murs de Jericho. La fréquence, celle-ci en tous cas, n’est pas la bonne. Le sérieux contre la fantaisie, contre la poésie, et la réalité bien sur contre le rêve. Voilà donc un sérieux qui ne se constitue que par ce à quoi il s’oppose. Comme le riche ne l’est que par le nombre de ses pauvres. C’est si ridicule si grotesque qu’on n’y fait même plus attention. Mais c’est justement cette inattention qui renforce d’autant plus le sérieux du sérieux. Et qui par conséquent tue toute fantaisie. Voilà donc où le sérieux atteint à la fois à l’absurde comme à l’effroi. Un effroi authentique cette fois capable de détruire tout ce qui vit ici-bas. Mort de trouille.

C’est qu’il en faut du courage de la bravoure pour s’attaquer au sérieux. Une étoile, un vieux canasson pourri, quelques moulins à vent, une Dulcinée de Tobosco où de Pierrefite pourquoi pas. Et une fleur entre les dents. Encore que si on la laisse dans son massif ou dans son champs ce ne sera pas plus mal non. Toujours été contre cette sale manie de cueillir des fleurs pour se les mettre à la bouche à la boutonnière avoir l’air de. Horreur de cela. Sérieusement pour le coup.

Disons le clairement ce sérieux là devient obscène de plus en plus. On ne le supporte plus du tout. Et sans doute que ce sera le fait de ne plus être en mesure de le supporter justement qui créera le trouble, les émeutes, une pagaille comme encore jamais vue. Et des explosions de joie, de rire, des embrassades. Que les pompiers sortent les tréteaux et rameutent leurs flonflons, il y aura grand bal et l’on s’aimera, on dansera je ne vois que ça, sérieusement, je ne vois que ça.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.