sagacité

peinture Gérard Garouste.

L’effroi provoqué par ta cruauté ne fut que l’unique obstacle à surmonter pour découvrir ta sagacité. Et celle-ci à l’instar des meilleures maîtresses sut entretenir sur le long terme vos désirs. La satisfaction facile n’était pas de mise, il fallait faire tapis de tout ce que tu fus pour enfin entrevoir encore un niveau supplémentaire, plus ardu, du jeu. Et ces plages de béatitude posées ça et là comme des flaques d’huile sur ta route ne furent qu’à bon escient destinées à tes glissades, tes chutes, pour apprendre à t’en relever et en rire. Et ce fut seulement enfin quand tu décidas de sortir du jeu, prêt à mourir pour être enfin soulagé vraiment qu’elle sortit de sa pénombre pour t’embrasser, te remettre au monde et dessiner sur tes lèvres ce doux sourire de reconnaissance.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.