Deux états du livre.

travail d’élève.

Voici deux livres. L’un est gras comme une terre fertile, l’autre est sec comme un coup de trique. Et pourtant ils sont sensés tous deux être le même livre. Comme c’est étrange. Mais, si tu te souviens bien du parcours de chacun de ces livres, l’un vient de Babylone, l’autre de Jérusalem. Le premier s’enrichît de la fréquentation des autres tandis que l’autre n’est constitué que par l’entre soi . Et c’est vrai, tu peux bien le penser, que l’un te parle de la vie et l’autre de la mort. Si penser sert encore, dans telle ou telle circonstance , à quelque chose.

Une réflexion sur “Deux états du livre.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.