Comment parler de soi autrement

Pour parler il faut avoir quelque chose à dire, et dire quoi; si tu élimines tout ce qui vient en premier, il ne reste pas grand-chose; peut-être qu’il ne reste qu’un son , à peine une ou deux syllabes et encore accepte que ce que tu nommais le sens sera inintelligible ; effrayant, pas tant que ça; une fois l’effroi pris en pleine poire, pas tant que ça; et soudain le mot ciel bien sûr, aide toi etc… une forme dans laquelle le son peut entrer; répète après moi ciel encore ciel encore une fois ciel ensuite est-ce que ce mot te convient, le son s’y trouve t’il à son aise vraiment; ou bien souffre t’il d’une étroitesse; godasse, pompes, grolles, chaussure ça te convient mieux, ça fait moins mal ? tu vois ce n’est pas difficile de parler de toi autrement il suffit juste de trouver le mot dans quoi le son ne souffre pas de qui il est.

3 réflexions sur “Comment parler de soi autrement

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.