le jour où éclatera la vérité

Toujours ce programme, un très vieux, le jour où tu oseras dire la vérité, tu seras seul complètement, Non parce que plus personne ne t’adressera la parole, mais parce que toi tu seras muet totalement. Qu’une fois cette terrible vérité lâchée il ne te restera plus suffisamment de force, de désir, d’illusion pour tenter de communiquer avec qui que ce soit. Et dans le fond n’est-ce pas ce que tu fais régulièrement, mais jamais complètement. Toujours ce louvoiement agaçant. Mais un louvoiement dont tu tires l’illusion salutaire d’une survie. Sauf que le but était de vivre ce qui est bien sûr devenu un cliché sur lequel tu ne reviens pas, tu ne reviens plus. Exactement comme ces négatifs rangés dans des boites en carton. Tu entr’ouvres une boîte tu aperçois quelque chose qui brille encore faiblement à l’intérieur, tu refermes vite la boîte. Mais de temps en temps si le climat est favorable tu arrives à récupérer un tout petit peu d’audace. L’audace chez toi est une affaire d’hygrométrie et sans doute rien de plus.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.