Le peu de croyance envers l’information

peinture, Zoran Music

Une information surgit, ma première réaction est souvent de regarder ailleurs. Je ne tiens pas à être informé. Une information si on la fixe de trop pourra pourrir une journée, et qu’elle soit bonne ou mauvaise ni change rien. Être informé c’est pénétrer dans un moule et devenir soudain un genre de cake voilà ce qui me vient aussitôt à l’esprit quand ce mot s’avance et que je recule, prend mes jambes à mon cou et m’en éloigne. J’ai l’air d’exagérer, et sans doute est-ce vrai, mais l’exagération comme la pratique de la caricature n’ont-elles pas pour fonction de porter l’ attention sur les traits saillants d’un objet, qu’il soit visage ou texte ou image. Ensuite les conséquences de la desertion ne sont pas longues à se faire. sentir. On m’envoie des relances, on le menace, on se plaint de ma négligence par exemple ce sur quoi je ne rajoute rien en général, je la boucle, car si je disais vraiment ce que je pense de tout l’arbitraire de ces situations gouverné par l’information le monde entier se ruerait sur moi, m’enfermerait, me tuerait, il en va de la peau du monde de ne pas laisser s’exprimer à haute voix des individus comme moi

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.