chassé du pays des bisounours.

bousculade de mots à la rabelaisienne , de tout hait et qui ne se mange que si l’on est affamé et peu regardant quant à la fraîcheur des mets. Autrement dit amusement pour je qui s’essaie tout en s’ebanoie , d’être autre que ce qu’il est, sinon mirifique et par lequel l’ennui tient rôle du geôlier.

Plus que je ne desservi envers eux, beau crédit me donnaient, d’un monsieur j’avais l’air et il ne se gênaient pas de m’en fournir les paroles; tant sucrées qu’elles petzaient la langue au palais et causaient ainsi grand soif. Ce qui au bout d’un temps bref, mal vivant me rendit, voire sournois. Dond allais-je de par cette sente glissante ? ne le savais encore guère, tout entier emporté par la force cinétique des clameurs , le vertige des applaudissements, le genre d’iceux formés , pour le principal, de bravos et de hourras , et qui agissent comme maladie sur l’entendement normal sans même parler du mien. Donnant, je, un terme à la mystification, tout en freinant des deux pieds incontinent, avouant ceci cela et même inventant, les aperçus marris, contristés , et assurément victimes de rancune à s’en donner mutuellement force coups de coude, puis me conspuèrent correctement, se rendant sur le champs si malheureux d’une telle illusion démasquée de ma personne. Et pour clore l’affaire cent coups de bâton je reçus de la main d’un bourreau qu’ils nommèrent en urgence car, dans ce beau pays, n’existait si peu voire pas du tout le délit de mensonge qu’aucun châtiment n’avait, jusqu’à moi. été prévu pour y apporter fin. Enfin, on forma un grand cortège de tous les mécontents, on me conduisit à la porte de la ville et d’un dernier coup de pied dans le fondement on m’en expulsa sans plus d’explication.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.