Méditation Zazen.

5 heures. Les premiers chants d’oiseaux à l’aube. Les mêmes chants d’oiseaux que j’entends lorsque encore vacillant de sommeil, je me rends à pied vers le dojo, dans le centre ville. J’habite Lausanne à cette époque et suis en plein divorce. Je loue un petit appartement dans un quartier tranquille et je me morfonds. Comme je m’intéresse au bouddhisme, j'ai lu tout un tas de bouquins depuis de nombreuses années je me décide enfin à expérimenter ce que peut bien être le Zen. N’est-ce pas seulement dans les naufrages qu’on cherche une bouée ?

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :