L’enthousiasme

L'enthousiasme a ses limites, et force est de constater que celles ci peuvent devenir rapidement celles de la dépression. C'est que tout corps trop longtemps monté en température à besoin pour se stabiliser à nouveau de retrouver un semblant de fraîcheur, voir de froid, jusqu'à la glaciation parfois même. Tout dépend de l’élévation atteinte.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :