Et si le savoir cachait la connaissance?

Nous croyons avoir besoin d'ouvrir des livres, d'avaler quantité d'informations, mués par l'impression du manque ou par le désir d'apprendre , ou encore par volonté de domination sur autrui, alors qu'il est bien possible que nous n'en ayons pas du tout besoin, alors que nous avons déjà tout en nous.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :