Ce silence n’est pas le silence.

Il faudra un jour que je parle de mes relations intimes avec la chine, avec les vieux lettrés du x eme siècle et tout ce dont j'ai pu bénéficier à les côtoyer. Il m'arrive encore parfois de sourire quand je veux donner la définition d'un mystère et c'est bien à eux que j'offre cette sensation de se retrouver à la fois devant un haut mur et d'être doué soudain d'un extraordinaire pouvoir de "passe-muraille".