Cette étrangeté familière

Ce qui relie cependant tous ces points de vue, le fil d'Ariane, c'est me semble-t'il cette étrangeté, effrayante sans doute les premières fois, mais qui s'apprivoise avec les années quand l'être érodé par la banale quête du nouveau et de l'avoir s’assoit tranquillement pour reconsidérer le monde en soi.