Mon galeriste préféré

On pourrait s’arrêter un instant et il me proposerait un café, j'aime le café et la gentillesse chez les gens. Et se regarder en le buvant sans trop parler. Sentir tous les deux combien cette rencontre fortuite ou programmée est importante pour chacun de nous. Car mon galeriste préféré avant d'être un commerçant, avant d'être un connaisseur en art, un curateur, un commissaire, un agent de liaison sur le front du grand champ de bataille des affaires et de l'art, j'aimerais qu'il soit tout d'abord un ami potentiel. Vous savez ce genre d'ami à qui on peut pardonner beaucoup justement parce que c'est un ami.