Souhaiter la fin des haricots

La violence est là bien présente comme un gisement à ciel ouvert et nous n'avons plus qu'à la ramasser à pleines mains, sans nécessité de pioches ni de pelles, cette énergie aussi brute qu’intarissable.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :