Tout mener de front

Tu es sans doute comme moi, toi aussi tu rampes dans la boue, cavales comme un lapin pour rejoindre parfois un terrain à couvert, et même si tu n'as pas d'arme, pas d'uniforme, même si tu es un "franc tireur" et que ton combat se situe sur d'autres fronts que le mien, pas de doute désormais, autour de nous, pas mal de monde est mort, descendu par la monstruosité banale de l'ennui, du profit, de l'avidité ou de la concupiscence ( oh ce mot comme il est chouette de l'extirper du néant)

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :