La fin d’un monde

La fin du monde c'est comme l'amour, cela se produit un peu tous les jours sans que nous n'ayons à nous en préoccuper plus que ça. Les forces de création et de destruction marchent dans la main et complices œuvrent à produire l'impermanence comme l'éternité.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :