Au delà de l’art

Au delà de l'art et du mensonge que nous inventons sans cesse pour approcher sa présence silencieuse, c'est tout l'être qui se tient immobile dans une attente angélique. Angélique, c'est à dire avec un sourire, les mains dans les poches, dans une sorte de désabusement inouï, entre les démons et les gentils qui s'empoignent sans relâche dans leur soif immense de reconnaissance.

Le tableau.

Au début ce fut à peine remarquable, un léger tremblement dans la réalisation d'un trait que j'aurais voulu droit, mais désormais c'est évident : que quoique je veuille peindre cela finit en gribouillis informe.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :