Dans le jardin des moines

Peut-être en m’agenouillant avec cette fausse humilité dont ne se départissent pas les orgueilleux contrariés aurais je dévoré à pleine bouche cette fleur fraîche comme jadis l’innocence. Cependant tout cela est transmuté et c’est à travers le 3 ème œil, objectif que l’Iris ultraviolet jaillit sur l’écran désormais. Comme une part de l’observateur s’offrant à […]