S’exposer

Qu'expose t'on vraiment lorsque vient le moment de l'exposition ? Lorsque le moment de montrer un travail est là. La date si éloignée soit-elle, presque rassurante par le fait qu'elle se tienne éloignée dans le temps, finit toujours par arriver. Demain, tout à l'heure, maintenant j'expose mon travail et je ne sais plus vraiment que penser de cet événement.

Ce qui est compliqué c'est ce déjà vu. Comme une épreuve lue et relue des centaines de fois qu'on ne peut plus voir en peinture sans en percevoir tout le labeur, toute l'imperfection qui réside encore. Sans rater le ratage.

La peur d'exposer c'est la même que de s'exposer à l'inconnu.

Alors le jugement est d'autant plus implacable que tout se tient là figé dans un temps qui n'est plus le même que celui de la peinture.

La peinture s'effectue au présent. L'exposition ne parle que du passé.

Désapprendre

J'ai longtemps refusé d'ouvrir un atlas de géographie pour repérer ces villes qui comme Samarcande notamment ne pouvaient se situer dans la réalité vraie mais plutôt sur une autre carte, un autre territoire que nul sinon moi et Marco Polo peut-être ne foulerons jamais.

Visite d’un lieu d’exposition

  Hier visite d'un nouveau lieu d'exposition. Une petite salle avec une jolie vitrine donnant sur un étale de fleuriste, village agréable, jour de marché, beau soleil. Sur les murs une accumulation de tableaux ... même format les uns contre les autres. Sensation d'étouffement de trop plein. En s'approchant chaque tableau est plutôt bien réussi... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :