Nabuchodonosor suite

J'étais tellement léger d'argent à ce moment là que ce fut une bénédiction en apparence et je n'oubliais pas de remercier la providence. Mais en fait ce fut vraiment là que je compris totalement l'expression "il vaut mieux un petit chez soi qu'un grand chez les autres." Car à peine avais je posé mon sac dans cette nouvelle chambre, que je compris le but recherché par le boxeur. Il ne désirait pas moins que je satisfasse sexuellement sa compagne qui avait en cette matière un appétit d'ogresse.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :