Miracle du dodormil

Un comprimé entier hier soir sur la route dans ce petit hôtel suranné. Et puis l’impression d’être terrassé par un gentil rouleau compresseur... Quand j’ai ouvert un œil vers 2h du mat je me suis dis que ce serait ballot de me lever... je tenais encore les dernières bribes d’un rêves entre mes poings fermés...... Lire la Suite →

S’éloigner

La Havane, Photographie Patrick Blanchon 2006 Le besoin de s'éloigner, d'explorer l'ailleurs, c'est toujours une fuite, un rejet, un malaise qui en est le moteur, et qui se dissimule habilement sous un masque de désir. La convoitise d'un autre que j'aimerais être et l'illusion que le mouvement puisse le rattraper, le rejoindre. L'inconfort permet cela... Lire la Suite →

Sur la piste du signe

Dans la rencontre sincère le cœur s'ouvre et les silences deviennent des accélérateurs de pensées, d'idées, d'émotions qui offrent de nouveaux point de vue. Aujourd'hui je me souviens de Don Juan et de Carlos Castaneda, de la petite tape entre les deux omoplates qui permet de changer son point d'assemblage avec la réalité, pour percevoir des réalités plus subtiles.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :