Nabuchodonosor

Je crois que les premières phrases que nous avons échangées ensemble, c’était aux environ de l'heure du whisky, juste après le pastis et avant la poire Williams. Peut être même avait il pris un peu d'avance pour tuer le temps, attendant un comparse, une oreille qui l'écoute avec quelques bières blondes , de celles qui soulagent largement la vessie quand on les pisse à potron-minet.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :