Un flot ininterrompu de conneries

Je me suis levé du canapé j'ai attrapé la télécommande posée juste devant moi et d'un coup de pouce j'ai appuyé sur le bouton vert pour en finir avec le flot ininterrompu de conneries. Je suis resté quelques secondes face à l'écran noir et j'ai fermé les yeux. C'était le mois de mai, le début du mois de mai et par la fenêtre entrouverte une odeur de jasmin s'est faufiler jusqu'à mes narines. Je ne savais pas quoi faire de mes dix doigts j'ai eut peur juste l'espace d'un instant.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :