Le chant des sirènes

Si l'on s'appuie sur la langue des oiseaux le mot sirène compte 6 reines et révèle la présence d'une absence pour citer l'écrivain Maurice Blanchot dans son texte "le regard d'Orphée", cette absence qui serait à l'origine du langage et qu'on ne verrait jamais comme désormais on détecte les trous noirs par les phénomènes périphériques qu'ils déclenchent.