Un des visages de la méchanceté

Ils sont nombreux ces visages, comme ces masques dont je pensais toujours qu'ils s'en affublaient, tous ces êtres autour. Masque de la gentillesse, masque de l'amour, masque de la générosité, masque empathiques et sympathiques, en apparence. Mais sitôt grattée légèrement la pellicule de vernis s'arrachait rapidement, ne restait plus alors que la méchanceté toujours tapie au delà avec son regard suppliant et grotesque, à vomir.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :