Le cœur du monde.

Il y a un homme quelque part au fond de moi que je ne parviens pas à mettre au monde. Je l'aperçois de temps à autre et, dès que je m'approche un peu de lui, il s'évanouit. Alors je me dit que j'ai rêvé tout simplement, que j'ai pris mes désirs pour des réalités. Cet homme là n'est que pur fantasme, il n'existe pas, n'a jamais existé, et n'existera jamais.

Le sens

Ce qu'il faut comprendre, apprendre et réapprendre dans ce monde de plus en plus absurde, c'est la notion de "sens". Le sens n'est pas unique, le sens n'est pas ce que les autres veulent comme sens pour toi. Le sens se cultive.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :