Le premier mensonge

De son oeil rond il me regardait en inclinant un peu la tête et pendant que je sirotais ma grenadine ou mon diabolo menthe il commençait à éructer des menteur , menteur, picoteur qui me glaçaient le sang et rire à gorge déployée.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :